20 «takfiristes» de la Salafiya Jihadia arrêtés Rabat et Salé

Arrestation par la police judiciaire de Rabat d’un groupe composé de onze salafitstes impliqués dans les attentats du 16 mai à Casablanca. Selon les accusations, les membres de cette cellule sont poursuivis dans le cadre de la loi anti-terroriste, d’association de malfaiteurs, détention d’armes blanches, exercice d’activités au sein d’une association non autorisée et tenue des réunions sans déclaration préalable, tentative de collecte d’argent dans l’objectif de préparer des actes terroristes et non-dénonciations. Dans le même cadre, les éléments de la police judiciaire de Salé ont arrêté de leur part un autre groupe de neuf « takfiristes » qui se préparaient à commettre des actes terroristes au cours du mois de Ramadan. Parmi les mis en cause un certain Hassan Zaïtouni qui n’est autre que le frère de Nourdine Zaïtouni impliqué dans le groupe de Pierre Richard. L’enquête de la police a révélé que les membres de ce groupe faisaient une collecte d’argent pour aider les familles des martyrs marocains décédés en Afghanistan. Pour l’instant, tous les membres des deux groupes ont été présentés hier mardi devant la Cour d’appel de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *