7 Irakiens tués dans un raid américano-britannique enterrés à Najaf

Sept irakiens, tués vendredi dans un raid des aviations américaine et britannique selon Bagdad, ont été enterrés dimanche dans la ville sainte chiite de Najaf (Sud) au milieu de cris contre les « crimes américains », a rapporté l’agence officielle Ina. Selon l’agence, la foule, qui a participé en nombre aux funérailles, a laissé libre cours à « sa colère et exprimé son rejet des actes criminels de l’administration américaine et de son laquais britannique ». Les participants aux funérailles ont également lancé des slogans exprimant leur fidélité au président Saddam Hussein, a ajouté Ina. Deux hauts responsables, Mizban Khadr Hadi, membre du Conseil de Commandement de la Révolution (CCR – la plus haute instance dirigeante) et Mohsen Khadr Khafaji, de la direction du parti Baas au pouvoir à Bagdad, ont assisté aux funérailles. Un porte-parole militaire Irakien a indiqué, samedi, que sept irakiens avaient été tués et quatre autres blessés vendredi dans un raid d’avions américains et britanniques sur le sud de l’Irak et qualifié l’attaque de « nouveau crime contre le peuple irakien ». Le pentagone avait annoncé vendredi que l’aviation américaine avait frappé un centre de communications.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *