Ça bouge à la MAP

Mohamed Benkerroum, le Directeur administratif et financier (DAF) de l’agence Maghreb arabe presse (MAP) a été relevé mardi de ses fonctions par le directeur-général de l’agence. Avant sa nomination, M. Benkerroum, qui est à quelque neuf mois de la retraite, était l’agent comptable de la MAP. Mais, il semble avoir éprouvé quelque mal à s’adapter à ses nouvelles fonctions. toutefois, selon des sources internes à la MAP, ce limogeage ne serait pas  totalement étranger au fait que Benkerroum ait été convoqué deux fois par le juge d’instruction Bouabid chargé du dossier Majidi-Fenjiro, qui  s’est vu confier cette affaire après que son collègue Serhane se soit vu attribuer celle de Slimani-Laâfora. Me Bouabid a convoqué, vendredi dernier, Mohamed Salki, le prédécesseur de M. Benkerroum au poste de DAF, pour l’écouter, toujours dans le cadre du dossier Majidi-Fenjiro, qui, semble-t-il, est loin d’avoir été classé.  La  bougeotte qui touche la MAP concerne également les bureaux internationaux de Montréal, Rome, Genève, Abidjan, dont les chefs ont été rappelés à la maison-mère. Il en est de même pour les correspondants à Ankara et à Damas, ainsi que pour un journaliste au bureau de Washington. Par ailleurs l’agence compte ouvrir un bureau à Pékin, le 1er août, et envoyer un  correspondant à Las Palmas. Pour ce qui concerne les bureaux régionaux, ceux de Tétouan, Errachidia et Ouarzazate seront opérationnels à partir du 1er avril.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *