Ça bouillonne à l’USFP. Une vive polémique a éclaté suite aux propos de Khairate.

Ça bouillonne à l’Union socialiste des forces populaires (USFP). Les téléphones des dirigeants du parti de la rose étaient tout le temps occupés hier. Une vive polémique,  a éclaté, sur le plan interne pour le moment suite aux propos tenus par Abdelhadi Khairate, membre du bureau politique et directeur de la presse socialiste, dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Al Michaâl et repris intégralement hier sur les colonnes du quotidien Libération. Les ténors du parti cherchent d’ores et déjà à trouver le moyen d’atténuer le contenu dudit entretien et à en attribuer la gravité des propos aux «excès habituels» qui marquent les déclarations médiatiques de M. Khairate. Ce dernier a indiqué, entre autres, que le Maroc se dirige vers le fascisme.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *