Abdelali Benamour a indiqué que le Conseil de la concurrence a étudié l’éventualité d’une suppression de la Caisse de compensation.

Le président du Conseil de la concurrence, Abdelali Benamour, semble être totalement en rupture avec l’actualité. Sa déclaration à la deuxième chaîne de télévision 2M où il a indiqué que l’instance qu’il dirige aurait étudié l’éventualité d’une suppression de la Caisse de compensation, la fin de la semaine dernière continue à susciter la polémique dans les coulisses de l’exécutif. Le moment est-il opportun pour évoquer une telle question. M. Benamour qui sait plus que quiconque, vu sa maîtrise des rouages économiques nationaux, qu’une telle initiative serait catastrophique dans la conjoncture actuelle, sait aussi que le fait de lancer une telle idée sur la scène publique en ce moment est de nature à provoquer une tension sociale dont le Maroc n’a pas besoin. Pourquoi donc une telle sortie médiatique et pourquoi maintenant ? Une question dont seul M. Benamour détient la réponse, peut-être.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *