Abdenaim et Abouchi poursuivent leurs pérégrinations dans le Sud

Les deux jeunes marocains Youssef Abdenaim et Hicham Abouchi, ont quitté, mercredi, la ville de Laâyoune, à destination de Boujdour, avant-dernière étape d’un voyage à pied qu’ils effectuent sous le signe «oui pour l’autonomie au Sahara marocain». Les deux jeunes marocains, qui avaient entamé leur voyage le 20 juillet dernier à El-Jadida, sont arrivés lundi à Laâyoune après avoir visité plusieurs villes, notamment Tarfaya, Tan Tan, Guelmim, Tiznit, Agadir, Essaouira et Safi. A travers cette tournée, les deux voyageurs tiennent à exprimer leur soutien à l’initiative d’autonomie et à renouer les liens avec «nos frères dans les provinces du Sud». Dans une déclaration à la MAP, ils ont souligné avoir organisé plusieurs voyages à l’étranger en vue de faire connaître le patrimoine culturel marocain et de diffuser les valeurs de paix et de cohabitation. Ils entendent, de même, organiser une autre tournée dans les pays de l’Union européenne (UE) dans le but de servir la cause nationale et soutenir l’initiative d’autonomie marocaine. A chaque étape de leur périple, Youssef Abdenaim et Hicham Abouchi tiennent des rencontres avec des acteurs de la société civile afin de faire connaître l’initiative d’autonomie et de mobiliser les jeunes pour la défense de l’unité nationale. A rappeler que Hicham Abouchi avait effectué un voyage d’El-Jadida à Essaouira sous le signe «Non à la violence» et deux tournées à l’étranger qui l’ont conduit dans treize  pays arabes, alors que son compagnon Youssef Abdenaim avait voyagé d’El-Jadida à Agadir sous le signe «La paix et la cohabitation» et effectué une tournée à travers dix-neuf pays arabes et asiatiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *