Accident de Settat : sollicitude royale

Accident de Settat : sollicitude royale

Un autre drame de la route a eu lieu dans la matinée du mercredi 30 août au Caïdat des Oulad Said près de la ville de Settat. Le bilan est lourd :17 morts et 26 blessés dont 12 dans un état grave. Les routes marocaines prouvent encore une fois qu’elles sont malheureusement parmi les plus meurtrières au monde. Sur ordre de SM le Roi, le ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah, s’est ainsi rendu à l’hôpital Hassan II de Settat pour s’enquérir de l’état de santé des blessés dont les frais d’hospitalisation seront pris en charge par SM le Roi Mohammed VI.
Le Souverain a également décidé de prendre en charge les frais notamment de transport dans leurs villes d’origine des corps des victimes de cet accident et a donné ses Hautes instructions pour que les personnes blessées ainsi que les familles des victimes de l’accident soient entourées de tout le soutien nécessaire.
Par ailleurs, SM le Roi a adressé un message de condoléances aux familles des victimes de ce meurtrier accident de circulation. Dans ce message, le Souverain exprime ses vives condoléances et sa sincère compassion aux familles éplorées dans cette terrible épreuve, priant Dieu d’accueillir les victimes dans Son vaste Paradis et d’accorder à leurs familles patience et réconfort. Il a également adressé un message aux personnes blessées dans cet accident dans lequel le Souverain leur exprime ses vœux de prompt rétablissement. Sur la route nationale n° 9 au niveau de la commune de Khémissat Chaouia relevant du Caïdat des Oulad Saïd, cet accident est survenu lorsqu’un autocar s’est renversé dans les premières heures de la matinée. Transportant 62 passagers en provenance de Boulemane-Dadès dans la province de la ville d’Ouarzazate, il était en direction à la ville de Casablanca.
Selon les premières indications obtenues sur place, cet accident était dû à l’excès de vitesse, selon le procureur du Roi près la Cour d’appel de Settat. Dans un communiqué relayé par l’agence de presse MAP, le procureur du Roi précise que la personne à l’origine de l’accident a été placée en garde-à-vue et qu’un prélèvement du sang de l’intéressé a été effectué pour s’assurer s’il a pris de l’alcool ou une drogue au moment où il conduisait.

Des accidents et des chiffres
L’année 2005 a enregistré 51.559 accidents corporels, soit une baisse quasi insignifiante de 0,25 % par rapport à 2004. Ces accidents ont fait 80.881 victimes dont 3.617 tués, 12.035 blessés graves et 65.229 autres légers. Des chiffres qui traduisent une diminution des «victimes de la route» par rapport à l’année 2004. La baisse la plus significative concerne le nombre de tués : de 3.894 à 3.617, soit 7,11 % de moins par rapport à 2004.
Ces statistiques annuelles sont annoncées par la Direction des routes et de la circulation routière (DRCR) relevant du ministère de l’Equipement et du Transport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *