Accident de Taroudant : la Britannique Maureen Whit comparaît devant le juge d’instruction

La ressortissante britannique, Maureen Whit, qui serait à l’origine de l’accident de la route, survenu le 29 mars dernier à Taroudant, et dans lequel huit touristes français avaient trouvé la mort, a de nouveau comparu, jeudi, en état de liberté, devant le juge d’instruction du tribunal de première instance de cette ville. Elle est poursuivie pour excès de vitesse, dépassement défectueux ayant provoqué l’accident, non-respect de la distance réglementaire lors du dépassement et homicide et blessures involontaires. Après son audition en présence de son époux et du consul général de Grande-Bretagne à Casablanca, la prévenue a quitté le siège du Tribunal après que le juge d’instruction ait décidé de soumettre le dossier au Parquet général. Le 14 avril dernier, Maureen Whit avait comparu, en état de liberté, devant le juge d’instruction du Tribunal de 1ère instance de Taroudant, en présence des consuls généraux de Grande-Bretagne à Casablanca et de France à Agadir. A l’issue de l’audition, qui avait alors duré une heure et demie, il a été décidé de soumettre le dossier au Parquet général.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *