Accor s’engage à créer 50 nouvelles unités en dix ans

Accor s’engage à créer 50 nouvelles unités en dix ans

C’est dans une ville touristique, Marrakech, que le groupe Accor a réaffirmé son engagement durable pour les dix prochaines années au Maroc. Un accord-cadre a été signé hier, mercredi 24 septembre, entre Mohamed Boussaïd, ministre du Tourisme et de l’artisanat, et Gérard Pélisson, co-fondateur du groupe et président de la filiale marocaine Risma, à l’occasion de la visite d’Etat de Nicolas Sarkozy au Maroc. «Cet accord vise à réaffirmer l’engagement d’Accor et de ses filiales au service des priorités de développement du pays. Cet engagement témoigne de la qualité des relations historiques existant entre le Maroc et Accor», annonce-t-on chez Accor Maroc.
Dans le Royaume, ce groupe a tracé un plan de développement de ses activités autour de quatre axes stratégiques.
Le premier axe concerne le développement de nouveaux produits et établissements touristiques et l’implantation de nouvelles enseignes du groupe Accor au Maroc. Cet engagement portera à terme le nombre d’unités propriétés et-ou gérées par le groupe de 24 à plus de 70 unités. Le deuxième axe est relatif à la création d’une offre de restauration à travers la filiale Accor Services.  Il est également question de «la poursuite des actions entamées dans l’objectif de donner un horizon professionnel à des jeunes en situation précaires dans le cadre de l’INDH avec l’ouverture de deux nouveaux centres de formation». Dans ce sens, le groupe Accor prévoit d’étendre ses efforts de lutte contre l’analphabétisme dans diverses régions du Royaume et de poursuivre l’action menée en faveur des enfants en détresse.
Et enfin, le quatrième axe de ce plan de développement est basé sur la participation du groupe à la concrétisation des actions de la charte marocaine du tourisme responsable. «Elle se traduit par la préservation des valeurs et de l’identité marocaine et la sensibilisation du personnel du Groupe Accor à la gestion environnementale», précise-t-on. «Cette action du groupe Accor qui s’inscrit dans le cadre de la relance des investissements dans des secteurs à fort potentiel, notamment celui du tourisme et de l’hôtellerie, dénote l’attention particulière du groupe pour le Royaume du Maroc», affirme-t-on chez Accor Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *