Activités royales : Fnideq se dote de nouvelles infrastructures

Activités royales : Fnideq se dote de nouvelles infrastructures

Sa Majesté  le Roi Mohammed VI a inauguré, lundi dans la ville de Fnideq, un point de débarquement aménagé des produits de la mer. Ce dernier a été réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain, pour un coût global de 26 millions de DH. A cette occasion, le Souverain a visité les différentes dépendances de cette infrastructure, d’une capacité de 72 embarcations, qui bénéficiera à une population estimée à 1.150 personnes. Erigé sur une superficie de 8.854 m2, ce point de débarquement aménagé comprend essentiellement 61 magasins, une halle de poissons, 2 fabriques de glace d’une capacité de 2 tonnes par jour, un atelier collectif pour la réparation des moteurs et plusieurs services administratifs et sanitaires. Ce projet vise à contribuer au développement et à la restructuration du secteur de la pêche artisanale à travers la création d’un pôle intégré dans son environnement économique et social. En outre, il contribue à améliorer les conditions de vie et de travail de la communauté d’artisans pêcheurs et de  créer un environnement favorable à la commercialisation des produits de la mer.  Le Souverain a procédé à la distribution de 11 moteurs de pêche artisanale et à la remise des clés de nombre de magasins de stockages des équipements de pêches au profit de plusieurs pêcheurs. SM le Roi Mohammed VI s’est informé, par la même occasion, du programme et du bilan de l’INDH au titre des années 2005, 2006 et 2007 au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, qui a bénéficié d’une enveloppe globale de 192,17 millions de dirhams, dont 27,57 millions de l’INDH.  Cette enveloppe, consacrée au financement de 23 projets pour une population cible, estimée à 23.770 personnes, a été mobilisée dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat (63 %), les associations bénéficiaires (22 %), d’autres sources (2 %) outre l’apport de l’INDH. Par ailleurs, SM le Roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi des travaux d’aménagement d’un nouveau pôle urbain « Al Massira », pour lequel ont été alloués des investissements de plus de deux milliards de DH. Ce projet sera réalisé par la Compagnie Générale Immobilière (CGI), filiale du holding CDG-développement sur une superficie totale de 50 hectares. Le montage financier du projet consacre 140 millions DH à la canalisation de l’oued par la réalisation de dalots sur une longueur d’un kilomètre et demi, 170 millions DH pour les équipements et 40 millions DH pour une promenade urbaine piétonnière. Quelque 740 millions DH seront réservés au bâtiment et à l’aménagement. Ce projet, dont la réalisation s’étalera sur cinq ans, vise à mettre en place les équipements structurants et les infrastructures à même de hisser la ville de Fnideq au rang des grands pôles urbains. Durant la même journée, le Souverain a inauguré dans la ville de M’diq l’institut «Tamouda Bay» spécialisé en hôtellerie et tourisme. La réalisation de cet établissement a nécessité une enveloppe de 40 millions de DH. La création de cet institut qui s’étend sur une superficie de 40.000 m2 (7.020 couverts), s’inscrit dans le cadre du programme de développement intégré pour le secteur du tourisme. La réalisation des études et les travaux de construction ont nécessité des crédits de l’ordre de 27 millions de DH mobilisés par l’OFPPT. Un montant de 13 millions de DH a été alloué à l’acquisition des équipements, dans le cadre du programme MEDA II financé par l’Union européenne. Ce nouvel institut d’une capacité d’accueil de 500 places pédagogiques va permettre la formation d’un millier de stagiaires dans les niveaux «technicien spécialisé», «technicien», «qualification et formation qualifiante». Les cursus de formation qui y seront dispensés couvrent l’ensemble des filières liées aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’animation touristique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *