Activités royales : Lancement de projets de développement à Khouribga

Activités royales : Lancement de projets de développement à Khouribga

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à Khouribga, au lancement de plusieurs projets de développement se rapportant à l’habitat, à la mise à niveau urbaine et à l’assainissement liquide dans la province. Le programme de logement «Al Inbiaât» vise le renforcement et la diversification de l’offre de logements dans la ville. D’un coût de 130 millions DH, ce projet cible une population de 22.000 habitants. Il sera réalisé sur une superficie globale de 45 ha. Les premières et deuxième tranches de ce programme (33 ha) ont été réalisées pour un coût de 90 millions DH. Les travaux de la 3ème tranche, qui démarreront en février prochain, s’étaleront sur 28 mois. Dans ce cadre, il a été procédé à la réalisation de 9 opérations intégrées portant sur la construction de 32.000 logements au profit de 160.000 habitants pour un coût global de 670 millions DH. Ce programme a également porté sur la qualification urbaine de 5 quartiers d’une population de 12.500 personnes pour un coût de 7 millions DH. A cette occasion, le Souverain s’est enquis du programme de mise à niveau urbaine des villes relevant de la province de Khouribga pour la période 2007-2010 . Ce dernier prévoit la réalisation de 66 projets pour une enveloppe globale de 517 millions DH. Ces différents projets sont financés dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, les communes urbaines de la province, le Fonds d’équipement communal, «Al Omrane», l’Office chérifien des phosphates , l’Initiative nationale pour le développement humain et d’autres partenaires. Ce programme vise l’amélioration des infrastructures de base, la requalification du tissu urbain ainsi que le renforcement des infrastructures sociales, économiques, culturelles et sportives. En outre, il tend à la promotion de l’espace urbain et architectural des villes de Khouribga (18 projets-226 millions DH), de Oued Zem (17 projets-108 millions DH), de Boujaâd (10 projets-81 millions DH), Boujniba (9 projets-60 millions DH) et de Hettane (12 projets-42 millions DH). Il consiste aussi en l’aménagement du boulevard Moulay Youssef à Khouribga sur une distance de 1.200 m pour des crédits de l’ordre de 10 millions DH. Par la suite, SM le Roi Mohammed VI a présidé la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre la commune urbaine, l’ONEP et l’OCP relative à la réalisation d’une station d’épuration des eaux usées. La réalisation de ce projet est estimée à 150 millions DH. En vertu de cette convention, il sera procédé à la réalisation d’une nouvelle station de traitement des eaux usées qui répond aux normes internationales en matière de protection de l’environnement.
Par ailleurs, SM le Roi Mohammed VI s’est enquis des projets d’assainissement liquide des villes de Khouribga, Oued Zem et Boujaad pour une enveloppe de 565 millions de DH.
Durant la même journée, le Souverain a donné à Khouribga, le coup d’envoi des travaux d’aménagement de la «Mine verte», dont le coût de réalisation s’élève à 1,5 milliard DH. Ce projet de grande envergure s’inscrit dans le cadre de la réhabilitation durable des anciennes installations minières de l’Office chérifien des Phosphates (OCP). S’étendant sur une superficie de 294 hectares à l’intérieur du périmètre urbain, il consiste en la réalisation d’une cité et d’un méga parc d’attractions regroupant plusieurs activités à vocations culturelles, sportives et ludiques. Ce projet sera intégré dans un circuit touristique composé d’un musée de la mine, en cours de réalisation par l’OCP sur une superficie totale de 2.813 m2, pour un coût de 30 millions DH.
D’autre part, il sera procédé à l’ouverture de nouvelles mines à Ouled Farès et à l’extension de la zone centrale respectivement en 2010 et 2014, avec un investissement de plus 1,846 milliard DH. En outre, il est prévu l’acquisition de moyens logistiques pour le déblocage du phosphate des mines vers les usines de traitement, pour une enveloppe de 670 millions DH. Il sera également procédé à la réalisation de 3 unités de lavage d’une capacité totale de 18 MT, pour un coût de 2,780 milliards DH. A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI a décoré plusieurs cadres et fonctionnaires de l’OCP de Ouissams royaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *