Activités Royales : L’INDH en action

Activités Royales : L’INDH en action

De l’eau, de l’électricité et un accès généralisé au réseau d’assainissement liquide pour Marrakech. Un programme structurant et vital a été lancé, hier à Marrakech, par SM le Roi Mohammed VI. Lors d’une cérémonie organisée à l’occasion, une convention relative à ce programme, qui s’étale sur la période 2007-2010, a été signée entre les partenaires concernés. Ce programme, qui a nécessité un coût de l’ordre de 280 millions DH, s’inscrit dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH). Il sera financé dans le cadre d’un partenariat entre le Conseil de la commune de Marrakech (62 millions dhs), l’INDH (62 millions dh), les bénéficiaires (78 millions DH) et la régie autonome de distribution d’eau et  d’électricité (78 millions DH.
La mise en oeuvre de ce projet permettra d’augmenter à 96 % le taux d’accès à l’eau potable et à l’électricité contre 90% actuellement, et celui  de l’assainissement liquide à 93 % au lieu de 86 %. Le programme bénéficiera à 9.279 ménages en matière d’accès à l’eau potable, 9.922 familles pour ce qui  est de l’électricité et 11.198 ménages en ce qui concerne l’assainissement  liquide. SM le Roi a donné à cette occasion le coup d’envoi des travaux  d’approvisionnement en eau potable et électricité du Douar Knoun pour une  enveloppe financière de 7,65 millions DH mobilisée par l’INDH à hauteur de 3,96 millions dhs, la commune urbaine  de Marrakech (1,496 million dhs), la  régie autonome de distribution d’eau et d’électricité (994.000 dhs) et les  bénéficiaires (1,2 million DH). Les travaux de ce projet s’étaleront sur six mois. Des explications ont également été fournies à SM le Roi sur le programme de l’INDH pour les quartiers Annakhil au titre de l’année 2006-2010, auquel a été  affectée une enveloppe de 243 millions DH, dont 16 millions dhs financés dans  le cadre de l’INDH, 31 millions dhs financés par la régie autonome de  distribution d’eau et d’électricité, 33,750 millions DH sous forme de  contribution des bénéficiaires, 9 millions DH du secteur privé, 9,6 millions  dhs des établissements publics et 143,65 millions DH financés par le conseil  de la ville. Cette enveloppe sera destinée au financement et à l’appui à l’accès aux équipements et services sociaux de base (232,4 millions dhs), aux activités  génératrices de revenus (4,6 millions dhs), à l’animation sociale, religieuse,  culturelle et sportive (4 millions dhs), ainsi qu’à la promotion des capacités  et de la gouvernance locale (2 millions dhs). Dans le cadre de ce programme, quelque 31 douars seront raccordés aux  réseaux publics pour augmenter le taux de couverture en eau et électricité à 96 % et celui de l’assainissement liquide à 93 %, outre la généralisation du  service d’assainissement solide à l’ensemble des quartiers.
Ce projet consiste également en l’achèvement du programme des routes  urbaines, la mise à niveau de 12 écoles primaires et 3 centres de santé, ainsi que l’aménagement des espaces commerciaux et sportifs, la construction d’une  maison de jeunes, l’appui au programme de lutte contre l’analphabétisme et la  création de Dar Al Mouatine (Maison du citoyen) pour améliorer les capacités des associations locales. Ce programme pose de nouvelles bases pour un décollage non seulement de la ville de Marrakech, la première destination touristique du Royaume, mais aussi et surtout de sa périphérie. Il s’agit d’un travail de mise à niveau du facteur humain dans cette région, en mettant à sa disposition les infrastructures nécessaires à son développement.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *