Activités royales : Un centre contre la toxicomanie à Casablanca

Activités royales : Un centre contre la toxicomanie à Casablanca

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, samedi au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd de Casablanca, à la pose de la première pierre d’un Centre de prise en charge des patients souffrant de conduites addictives. Ce centre, le premier du genre au niveau national sera réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, pour un montant global de 3,6 millions DH. Il contribuera à la sensibilisation des jeunes et à la prévention contre l’usage des drogues, en plus de la réduction des dommages dus au tabac, à l’alcool et aux autres substances psycho-actives.
Le Centre disposera d’un ensemble d’espaces de soins et de suivi des jeunes et adultes dépendant des drogues, notamment une unité d’hospitalisation  et une unité de consultation. En outre, il comprendra une salle de soins infirmiers, une pharmacie, une salle d’ergothérapie, une salle de jeux et de loisirs, une salle d’attente, une salle de projection, une bibliothèque, une médiathèque dotée d’ordinateurs et des sanitaires.
Cet établissement sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la Fondation MohammedV pour la solidarité, le ministère de la Santé et le ministère de l’éducation nationale. Sa gestion sera confiée à des associations partenaires spécialisées, notamment la Ligue de la santé mentale, les associations casablancaises de lutte contre les drogues et le réseau des associations actives au sein des centres de la Fondation à Casablanca.
Par ailleurs, le Souverain avait inauguré vendredi dans l’arrondissement de Sidi Belyout à Casablanca, un Centre de formation en animation Culturelle et Artistique dédié aux jeunes. Ce centre a été réalisé par la Fondation MohammedV pour la solidarité, pour un coût de 5,25 millions de dirhams. Situé à Derb Loubila (préfecture d’Anfa), le Centre offre aux jeunes du quartier et aux associations culturelles un espace de formation dans diverses filières en relation avec l’art : théâtre, arts plastiques, sculpture et musique. Il comprend plusieurs espaces d’animation culturelle et artistique et de formation, outre des espaces de gestion répartis sur trois niveaux.  Le premier niveau est constitué d’un hall central d’exposition, d’un amphithéâtre, d’une buvette, d’une salle polyvalente, d’un atelier d’expression corporelle et d’une administration.
Le deuxième niveau est composé de trois ateliers de musique et de deux ateliers de formation. Pour ce qui est du troisième niveau, celui-ci comporte une bibliothèque, une salle de lecture et une salle informatique. Le Centre a été réalisé en partenariat avec le Conseil préfectoral de Casablanca et avec la contribution du Groupe Addoha. Il sera géré par un collectif d’associations de jeunes du quartier.  A cette occasion, SM le Roi a remis à Anas Sefrioui, président de l’entreprise partenaire de la Fondation, une plaque commémorant cet événement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *