Activités royales : Un centre social des enfants à Fès

Activités royales : Un centre social des enfants à Fès

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré, lundi dernier, à Fès, un centre social des enfants. Ce projet a été réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans l’enceinte de l’hôpital Ghassani pour un coût de 2,5 millions de dirhams.
Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, SM le Roi a visité les différentes installations de ce centre et s’est enquis des dispositions mises en œuvre pour doter la ville de Fès d’un centre disposant de toutes les commodités nécessaires aux bébés abandonnés en instance d’adoption.  Ce centre accueille 80 bébés abandonnés et leur offre un ensemble de services à travers ses différents espaces. Il comprend une cuisine, un réfectoire, quatre dortoirs d’une capacité de 80 lits, une salle polyvalente, un bureau de la direction, un espace de consultations et de soins, un économat, deux salles d’isolement ainsi que des infrastructures sanitaires.
Le centre est géré dans le cadre d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité, le ministère de la Santé et l’Association de l’œuvre sociale et culturelle de Fès.  Le centre social des enfants a été réalisé avec la contribution du Cabinet immobilier Lazrak. À cette occasion, le Souverain a remis à Abdellah Lazrak, président de l’entreprise partenaire de la Fondation, une plaque commémorant cet événement. Par la suite, SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a présidé, au Palais Royal de Fès, une nouvelle causerie religieuse du mois sacré du Ramadan. Cette causerie a été animée par Zineb El-Adaoui, présidente de la Cour régionale des comptes de Rabat, sur le thème: "la protection des fonds publics dans l’Islam" en s’inspirant du verset coranique: «Il ne convient pas à un prophète de frauder. Quiconque fraude, viendra avec son péché le jour de la Résurrection. Chaque homme recevra alors le prix de ce qu’il aura accompli. Personne ne sera lésé».
A l’issue de cette causerie, Mohamed Yessef, Secrétaire général du Conseil supérieur des ouléma  a remis à SM le Roi les publications du Conseil contenant les réponses du Conseil aux questions qui lui ont été soumises par le Souverain. Ces questions concernent la gestion des affaires religieuses, l’avis de la Chariâ sur les appels au terrorisme, les discours d’Amir Al Mouminine sur la chose religieuse, les textes organisant le Conseil et le bilan de la première session ordinaire du Conseil. Par ailleurs, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a présenté au Souverain un ouvrage sur "L’Islam, le fondamentalisme et la trahison du legs islamique", dont la copie originale parue en langue anglaise a été traduite sous la supervision du ministère. Rappelons qu’hier, mardi 26 Ramadan, SM le Roi devait présider, toujours à Fès, une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *