Activités royales : Un complexe de formation des jeunes à Chtouka Aït Baha

Activités royales : Un complexe de formation des jeunes à Chtouka Aït Baha

Sa Majesté le Roi a procédé, lundi, à l’inauguration d’un nouveau centre de formation et de qualification des jeunes, de plus qu’un foyer féminin, dans la province de Chtouka Aït Baha. Les deux infrastructures visitées par SM le Roi ont vu le jour grâce à la Fondation Mohammed V pour la solidarité et ont mobilisé une enveloppe budgétaire de 5,1 millions de dirhams. Le complexe de formation a été mis en place dans l’objectif de mettre les diverses activités éducatives et culturelles, à la portée de la jeune population de la province Chtouka Ait Baha, ainsi que leur donner accès à une formation professionnelle qui leur permettra d’assurer leur insertion sociale. Le bâtiment a été érigé autour de quatre blocs complémentaires destinés à apporter une animation à la hauteur des ambitions des jeunes de la région. D’une part, il est question d’une salle à fonction polyvalente, ayant une contenance de 300 places assises, qui est équipée, totalement, en lumière et en sonorisation, et destinée à jouer, également, le rôle de salle de conférences et de représentations artistiques.
D’autre part, l’établissement se veut aussi un centre de formation en élecrticité de bâtiment disposant d’un atelier de cours théoriques, encadré par des formateurs de l’Office de formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT), d’une salle de travaux pratiques, d’une cuisine et d’un bureau.
Le complexe compte, entre autres, un centre de documentation et d’information auquel est annexé un centre multimédia en vue de fournir une formation qualifiante en informatique et en comptabilité sur ordinateur et dispensée par l’OFPPT et une bibliothèque animée par l’Association Tarek Ibn Zyad.
L’établissement comprend également un centre de formation et d’animation éducative disposant d’une salle d’alphabétisation et de formation déstinée aux  femmes, au soutien scolaire pour écoliers/élèves ayant des difficultés scolaires et aussi au renforcement des capacités des élèves.
Le complexe de formation et de qualification des jeunes, mis en place grâce à la contribution de la Société Huileries du Souss, a été réalisé pour un coût de 3,6 millions de dirhams, dont 3,1 millions financés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, 300.000 par le Conseil municipal d’Aït Baha et 200.000 par l’Assemblée provinciale de Chtouka Aït Baha. Il sera géré par l’Association Tarek Ibn Zyad. SM le Roi s’est rendu, par la suite, à Imchiguiglen où il a inauguré un foyer féminin destiné à offrir à la femme de la zone rurale nombre de services de formation et de qualification.
Cet établissement, dédié à environ 150 femmes, a été doté de plusieurs ateliers de qualification certifiée par l’OFPPT en tissage de tapis, coupe couture, pâtisserie et broderie, ainsi que  d’une salle multimédia pour écoliers et d’une crèche.
Géré par une association locale, ce foyer a nécessité une enveloppe de 1,5 million de dirhams financé par financé par la Fondation Mohammed V, et avec la contribution du groupe Bicha.

Meriem Allam (avec MAP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *