Aéroport Mohammed V : Déroutement de 21 avions à cause du brouillard

Vingt-et-un avions devant atterrir dimanche soir à l’aéroport Mohammed V ont été déroutés sur les aéroports de Marrakech, Agadir, Tanger, Fès et Ouarzazate, en raison de l’épais brouillard qui réduisait la visibilité jusqu’à 150 mètres, indique l’Office national des aéroports (ONDA). Pour réduire l’incidence de cette nuisance, l’ONDA avait procédé depuis 2005 à l’équipement de la première piste de l’aéroport Mohammed V en instruments d’aide à l’atterrissage automatisé catégorie III A, rappelle l’office dans un communiqué. Ce genre d’équipement n’est pourtant obligatoirement recommandé par l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile que si le taux des déroutements dépasse les 20 %. Mais pour que cette catégorie puisse être utilisée pleinement, les compagnies aériennes doivent procéder à l’homologation de leurs aéronefs, auprès de la Direction de l’aviation civile, et à la formation de leurs équipages. L’exploitation de l’aéroport Mohammed V en catégorie III A favorise une approche et un atterrissage de précision avec une portée visuelle au moins égale à 200 mètres.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *