Affaire CNCA suite

Rachid El Haddaoui, l’ancien directeur de la Caisse nationale de Crédit agricole (CNCA), accusé de détournements et autres malversations, a comparu mercredi en état de liberté provisoire devant la Cour spéciale de Justice. Sa défense a demandé la convocation de l’ancien directeur la Caisse, réclamant dans le même temps le rapport Lahlimi sur le Crédit agricole. De même, souligne-t-on, la décision du ministre de la Justice d’écrouer M. El Haddaoui a disparu du dossier. Un document réclamé par Me Ouahbi, un des défenseurs des autres accusés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *