Affaire des huiles frelatées : 6 MDH par an pour les victimes

Une convention relative à la gestion, par la Fondation Hassan II pour les œuvres sociales des anciens militaires et anciens combattants, de l’opération de l’octroi d’une indemnité financière mensuelle et à la réalisation de projets sociaux au profit des victimes des huiles alimentaires frelatées a été signée jeudi à Rabat. En vertu de cette convention, les mesures d’assistance et de soutien au profit de cette population ont été renforcées à travers notamment la revalorisation de l’aide financière mensuelle octroyée en portant son montant à 1.000 DH par adulte victime et à 200 DH par enfant en charge de moins de 21 ans. Le coût annuel de cette mesure, estimé à près de 6 millions DH, sera financé par le produit du droit de timbre supplémentaire de quatre dirhams institué, dès 1960, sur les récépissés de déclaration de mise en circulation des véhicules et le reliquat sera pris en charge par le budget de l’Etat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *