Affaires courantes

Dans l’avion qui ramenait les membres et le chef du gouvernement de Marrakech vers Rabat, l’ambiance était détendue. Les ministres papotaient entre eux, tout contents de se savoir encore en exercice et qu’ils auront à expédier les affaires courantes en attendant la désignation du nouveau Premier ministre qui interviendra dans les jours ou les semaines à venir. C’est du moins ce qu’ils ont cru comprendre lors du conseil de ministres dont ils viennent de sortir ce mercredi 9 octobre vers 14 heures. Seul Abderrahmane Youssoufi, emmuré dans le silence, était apparemment dans le secret des dieux. Mais comme à son habitude, il ne met pas ses collègues dans la confidence. Une fois dans leurs ministères respectifs, ces derniers ont annoncé à leurs collaborateurs qu’ils ne sont pas partants tout de suite. Un ministre, qui a rejoint son bureau vers 16 heures, apprendra de la bouche d’un des directeurs que S.M le Roi vient de nommer Driss Jettou comme Premier ministre. “C’est une plaisanterie, lâche-il. On était à Marrakech. Le nouveau Premier ministre sera nommé plus tard“. Et pourtant, c’était vrai. La désignation de M. Jettou est intervenue juste après le tête-à-tête qu’a eu le Souverain avec Abderrahmane Youssoufi après la fin des travaux du conseil. M. Youssoufi se rendra en début de soirée à Casablanca pour inaugurer une manifestation sur la poésie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *