Agadir : descente policière dans une résidence aménagée à la débauche

La police judiciaire d’Agadir a effectué une descente, dimanche dernier tôt, dans une résidence meublée, située à la rue Allal ben Abdellah, aménagée à la débauche, apprend-on d’une source policière. Cette descente a abouti à l’arrestation de 60 filles de joie dont trois mineures, 46 ressortissants des pays de Golfe et 5 employés. Une source policière a considéré cette descente de normale et ordinaire tout en rejetant de la qualifier d’une campagne effectuée contre la débauche et le proxénétisme. La même source a précisé que la police judiciaire de cette ville touristique déployait tous ses efforts pour mettre fin à la débauche. Une autre source a précisé que les mêmes services de la police judiciaire d’Agadir ont retiré des permis de confiance d’une dizaine de chauffeurs de taxi accusés de proxénétisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *