Aggravation de 15,5 % du déficit commercial

Les transactions commerciales du Maroc avec l’étranger se sont soldées, au terme des huit premiers mois de l’année en cours, par un déficit estimé par l’Office des changes à quelque 66 milliards de dirhams, soit 15,5 % de plus que le niveau enregistré une année auparavant.
L’Office des changes explique cette aggravation par l’importance des importations, qui ont atteint à fin août dernier 136,53 MMDH (+13,5 %), devant des exportations, certes en hausse de 11,7 %, mais qui restent moins importantes que les importations (70,52 MMDH). Suite à cette évolution, le taux de couverture des importations par les exportations est passé de 52,5 % à 51,7 %, précise l’Office qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du Maroc durant la période janvier-août 2006. La hausse des importations est imputable essentiellement aux achats hors pétrole, qui ont enregistré une augmentation de 12,6 % pour atteindre 119,25 MMDH, soit 82,2 % de la hausse globale des importations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *