Aide à la production cinématographique : les pronostics de Benabdallah

L’aide à la production cinématographique, qui est  passée de 2 milliards à 3 milliards de centimes, pourrait atteindre les 4  milliards lors de l’année 2006, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la  Communication, porte-parole du gouvernement, Nabil Benabdallah.
Dans une réponse à une question d’actualité à la Chambre des conseillers,  le ministre a rappelé que le Maroc a pu produire 15 longs métrages  annuellement et entre 5 et 10 courts métrages, indiquant qu’un accord a été  signé avec la Radio-Télévision Marocaine (RTM) pour produire les films avec des  méthodes numériques à coûts inférieurs.
La production cinématographique ne connaît aucune crise, mais au contraire  un développement continu et remarquable, a-t-il poursuivi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *