Air Littoral : nouveau départ

Le groupe américain qui devrait reprendre Air Littoral à la suite de son dépôt de bilan n’est autre que le fonds d’investissement Wexford dont le conseiller du président pour l’Europe et l’Afrique n’est autre que Gabriel Banon. C’est celui-ci qui a mené les négociations tant avec la direction d’Air Littoral qu’avec le gouvernement français. Butant sur l’impossibilité pour ce dernier d’effacer la totalité de la dette de la compagnie aérienne estimée à quelque 67 millions d’Euros, il a été jugé plus judicieux de recourir à un dépôt de bilan technique permettant à Wexford de reprendre dans des conditions qui permettent de consacrer les montants investis (40 millions de Dollars) au développement de l’entreprise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *