Air Sénégal : La RAM réfute les accusations de l’ANACS

L’Agence nationale de l’aviation civile du Sénégal (ANACS) a accusé la RAM de l’avoir empêchée de reprendre Air Sénégal, en «s’opposant» à un audit de la gestion marocaine de cette entreprise. «La partie sénégalaise n’a jamais fait état à la RAM ou à Air Sénégal d’un problème de manque de collaboration, de refus de donner des documents et encore moins de blocage», note-t-on à la RAM. Dans son communiqué, l’ANACS précise que les ventes de la ligne Dakar-Paris direct opérés par Air Sénégal sont pénalisées par la RAM à travers sa ligne Dakar-Paris via Casablanca. À la RAM, on affirme que seul 14% des passagers qui voyagent à bord de ses avions au départ de Dakar vont à Paris. Le reste, 86% de ses passagers se rendent aux 65 destinations de la RAM via Casablanca. Air Sénégal vend plus de 200 billets par jour sur la ligne Dakar-Paris et la RAM vend  40 billets par jour sur sa ligne Dakar-Casa, selon la même source. «Air Sénégal a un très bon  taux de remplissage de ses avions pour cette ligne  (70%). Ce remplissage est plus élevé que celui réalisé par la RAM sur sa ligne Dakar-Paris», ajoute-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *