Al Bayane et le bilan Jettou

Le quotidien Al Bayane a consacré, avant terme, un éditorial au bilan des 100 premiers jours du gouvernement Jettou. L’organe du PPS, qui fait partie du gouvernement, sous la plume de son directeur, dresse un bilan plutôt négatif de l’action du gouvernement et de son chef d’orchestre. Il s’interroge et répond : « Y a-t-il une méthode Jettou ?
Apparemment rien de bien visible si l’on considère que l’action gouvernementale ne diffère pas beaucoup de celle de ses prédécesseurs qui se contentent de «rouler» à une vitesse linéaire sans accélérations et effets d’annonce particuliers. »
Autre critique : « Si le Premier ministre semble plus entreprenant que son prédécesseur, notamment par le lancement simultané des chantiers des élections locales de juin 2003 et de la politique de mise à niveau des entreprises longtemps mise au frigo, il ne donne pas encore l’impression de pouvoir imposer un changement qualitatif au niveau de la vitesse d’exécution des chantiers ouverts par le gouvernement d’alternance tels que l’assurance maladie obligatoire, la lutte contre la corruption, le code du travail… » Selon l’éditorialiste d’Al Bayane, M. Jettou, quoique entrepreneur, n’a « pas déclenché, chez les opérateurs économiques, les premiers signes de la confiance retrouvée indispensable à la relance des investissements et, partant, de la machine économique. Les observateurs se demandent si une telle sortie n’illustre pas un certain malaise politique au sein de la coalition gouvernementale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *