Al Othmani se démarque de Raïssouni

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’est pas contre les festivals, affirme une mise au point du secrétariat général du parti. Réagissant à l’article intitulé « PJD : menaces sur les festivals » publié dans notre édition du 22 juin, le PJD a démenti par la voie d’une mise au point signée par son secrétaire général, Saâd Eddine Othmani, a précisé que les propos tenus par Ahmed Raïssouni ne reflètent pas les positions du parti. « Monsieur Ahmed Raïssouni n’a en aucun cas prétendu parler au nom du PJD », affirme la mise au point qui rajoute néanmoins que le parti « profite de cette occasion pour réaffirmer son respect de la liberté d’expression de ses membres ainsi que celle de tous les citoyens ». La mise au point du Dr Othmani a tenu aussi à préciser que le PJD « n’est pas contre les événements culturels et artistiques » et qu’il « participe même à l’organisation de certains d’entre eux à travers ses organes ou ses élus locaux comme ce fut le cas du festival des cerises à Sefrou ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *