Alger durcit les conditions pour les investisseurs étrangers…

Les autorités algériennes ont durci les conditions pour les investisseurs étrangers en décidant de toujours détenir la majorité dans le capital des investissements, écrit mardi le journal économique français «La Tribune».
«Les temps sont difficiles pour les investisseurs étrangers en Algérie», relève la publication, ajoutant, dans ce cadre, que «le gouvernement (algérien) vient d’annoncer deux nouvelles mesures modifiant les règles du jeu».
La première, précise «La Tribune» dans un article intitulé: «L’Algérie bride le capital étranger», stipule que les autorités algériennes détiendront, désormais, la majorité dans le capital des projets d’investissements étrangers.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *