Alger lâche sa presse

Représentant personnel du président algérien, Abdelaziz Belkhadem a qualifié la décision marocaine décrétant inopportune la visite d’Ahmed Ouyahia au Maroc de «politiquement étrange et diplomatiquement maladroite», rapporte la presse algérienne. Celle-ci ne cesse de déverser son fiel sur le Maroc et ses institutions. Ainsi, le journal algérien «Liberté», commentant «l’alliance entre Moulay Hicham et les islamistes», a-t-il estimé que «le danger est réel pour la monarchie marocaine».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *