Alger veut acheter le silence de l’ASM

L’Association le Sahara marocain a fait l’objet d’une tentative de corruption de la part de responsables algériens. Une délégation de quatre membres de l’ASM avait fait l’objet d’un enlèvement et d’une séquestration dans la banlieue algéroise durant cinq jours puis l’expulsion de manière humiliante de l’aéroport Houari Boumediene. L’ASM a voulu protester auprès de l’ambassadeur algérien à Madrid. Mais le mardi 20 septembre, un responsable de cette ambassade se présentant sous le nom de "Monsieur Ryache" a appelé les membres de l’ASM pour solliciter une réunion à Malaga avec des responsables algériens. La réunion a eu lieu à Torremolinos. Voyant que l’ASM restait ferme sur sa position, les interlocuteurs sont allés droit au but : «Tu auras besoin de combien de fonds pour monter une petite affaire personnelle et oublier ces voyages en Algérie et ces attaques contre notre pays….». Dans un communiqué, l’ASM a dénoncé "l’attitude irresponsable et mesquine des responsables algériens".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *