Algérie : 13 militaires blessés dans un attentat suicide

Un attentat suicide à la moto a blessé treize militaires algériens tandis que le kamikaze a été tué, mercredi, à Lakhdaria, à 70 km à l’est d’Alger, ont annoncé jeudi plusieurs journaux privés algériens.
Le kamikaze, qui était à bord d’une moto chargée d’explosifs, a foncé sur un camion militaire blessant les treize soldats sur une route de la région de Lakhdaria, rapportent au moins cinq journaux, dont El Watan (francophone) et El Khabar (arabophone). La patrouille militaire s’apprêtait à rejoindre une caserne de l’armée, précisent les journaux. Le 8 juin, un ingénieur français et son chauffeur algérien ont été tués près de Lakhdaria dans un attentat à la bombe, revendiqué par la Branche Al-Qaïda au Maghreb islamique (Baqmi, ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat – GSPC).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *