Algérie : Ali Belhadj de nouveau arrêté

Les services de sécurité algériens ont arrêté, lundi à Alger, Ali Belhadj, ex-numéro deux du Front islamique du salut (FIS, dissous) qui observait un sit in devant l’ambassade américaine en protestation contre l’agression israélienne au Liban, rapporte mardi le quotidien algérien "Al Khabar". Citant des sources proches de Belhadj, le journal précise que l’ex-numéro deux du FIS, qui brandissait des pancartes condamnant l’agression israélienne, a été arrêté quelques minutes après s’être positionné face à la porte principale de l’ambassade américaine. Belhadj avait été condamné à une peine de 12 ans d’emprisonnement en rapport avec les événements sanglants au début de 1992 en Algérie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *