Algérie : cinquante mille cas d’intoxication chaque année

Cinquante mille (50.000) cas d’intoxication alimentaire sont enregistrés chaque année en Algérie, selon le président de la Fondation pour la recherche médicale (FOREM), qui impute cette situation au non respect des règles d’hygiène et des normes de production et de conservation au  niveau des chaînes de froid.
Ces informations ont été rendues publiques mardi, en marge d’une réunion des associations de protection des consommateurs, invitées à s’exprimer sur un projet de loi sur la protection du consommateur, devant être présenté prochainement au gouvernement. Ce projet de loi vise, outre la mise en place d’un dispositif coercitif contre les infractions et les actes de fraude, à offrir aux consommateurs le moyen de se protéger, via le mouvement associatif. Le ministre du Commerce, El Hachemi Djaaboub, a également annoncé la création de 20 inspections au niveau des frontières et aéroports pour contrôler le flux des marchandises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *