Algérie : Des faux papiers pour de fausses épouses

Les services consulaires français ont découvert un trafic de faux papiers à Blida, à l’ouest d’Alger, qui visait à fournir des visas d’entrée en France à de fausses épouses d’avocats de la ville, a-t-on appris mardi auprès du barreau de Blida. Le trafic portait sur une vingtaine de dossiers contenant des actes de mariage douteux établis contre rémunération, avec la complicité d’un employé du barreau. Ce dernier a été placé en garde à vue et devait être présenté mercredi au parquet.
Les fausses épouses étaient censées accompagner leurs maris à une rencontre internationale en Espagne et demandaient un visa Schengen. Selon un avocat, c’est un agent des services consulaires qui a découvert le trafic, en constatant que l’un des avocats avait déjà obtenu un visa pour une épouse sous un prénom différent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *