Algérie : grève illimitée dans l’enseignement supérieur

Les universitaires algériens affiliés au Syndicat autonome majoritaire "Conseil national des enseignants du supérieur" (CNES) ont décidé d’observer une grève illimitée à partir du 13 mai prochain, en appui à leurs revendications socio-professionnelles. Dans le cadre de la mobilisation pour ce mouvement, les adhérents du CNES ont observé les 17 et 18 avril, deux journées de protestation ponctuées d’arrêts de travail, et d’assemblées générales pour décider des formes à donner à leur mouvement, et ce suite à l’appel lancé par le Conseil national  du CNES aux sections syndicales des diverses universités. Les votes sur la grève illimitée ont eu lieu dans plusieurs universités notamment celle de Mostaghanem où 218 enseignants affiliés au CNES ont participé au vote, avec une large majorité pour une grève ouverte (92 %). Le mouvement de protestation de dimanche et lundi derniers avait été largement suivi, selon les milieux syndicaux. Le Syndicat réclame l’ouverture d’un dialogue avec le ministère de tutelle sur ses revendications qui portent sur l’amélioration de la situation des fonctionnaires du ministère.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *