Algérie, inquiétudes sur la «fraude électorale»

Plusieurs partis politiques algériens ont exprimé des craintes concernant la fraude qui pourrait entacher les prochaines élections législatives et communales, en l’absence de garanties de transparence.
Selon les déclarations de dirigeants de ces partis, reprises par la presse, sont notamment incriminées les failles du dispositif législatif et réglementaire ainsi que l’absence de structures de concertation avec les formations politiques notamment celles de l’opposition, pour garantir les conditions d’un bon déroulement des élections. Selon le journal «El Khabar», la suspicion a même gagné un parti membre de la coalition gouvernementale "Mouvement pour la société de la paix" dont le président Aboujerra Soltani s’est joint à l’opposition pour  affirmer que «l’Algérie n’est pas encore parvenue à réaliser un consensus politique et des partis sur les conditions nécessaires pour mettre les  opérations électorales à l’abri des irrégularités, des doutes et de la contestation».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *