Algérie : la guerre contre «Al-Qaïda au Maghreb» se poursuit

L’armée algérienne poursuit la guerre contre l’un des plus importants fiefs d’Al-Qaïda au Maghreb ex-GSPC (groupe salafiste pour la prédication et le combat), dans des monts boisés de Merdj Ouamane sur les hauteurs d’Amizour, dans la wilaya de Bejaia (263 km à l’est d’Alger), et s’apprêterait à donner l’assaut final contre ce fief après une dizaine de jours d’intenses combats entre les deux antagonistes. Selon «Le Jour d’Algérie», cet assaut final est retardé car les éléments armés détiendraient des otages dont des femmes et des enfants, information non confirmée par aucune autre source.
Face à l’intense pilonnage par l’armée du fief du GSPC, deux femmes terroristes se sont rendues aux forces de sécurité qui encercle la région. C’est la première fois que des femmes terroristes sont capturées en Kabylie. A Médéa, des gardes communaux ont découvert une bombe artisanale sur la route nationale N°1.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *