Algérie : L’armée tue 9 islamistes

Neuf islamistes armés ont été tués dimanche dans une opération de l’armée dans la région de Bouira, à l’est d’Alger, ont indiqué  mercredi à l’AFP les services de sécurité algériens. Parmi les islamites tués figure un «émir» de la région identifié par son nom de guerre de «Bouchih», selon la même source.
Le ratissage de l’armée s’est étendu sur une vaste zone montagneuse au sud de Lakhdaria (ancienne Palestro), où un attentat suicide au camion piégé  contre une caserne de l’armée avait fait le 11 juillet au moins 10 morts et 35  blessés.
Le kamikaze avait été identifié comme étant un jeune islamiste d’une vingtaine d’années, Hafidh Mohammed, alias Soheib Abou Al Malih, originaire de  Bordj Menaïl (Kabylie), et qui avait rejoint le maquis, il y a un an.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *