Algérie : le chef de la police Ali Tounsi assassiné

Le directeur général de la sûreté nationale Ali Tounsi a été assassiné par balles jeudi par un collaborateur lors d’une réunion dans son bureau au siège de la police à Alger, a annoncé le ministère algérien de l’Intérieur. «Le décès de M. Ali Tounsi est survenu à 10H45 lors d’une séance de travail au cours de laquelle un cadre de la police, apparemment pris d’une crise de démence, a utilisé son arme et blessé mortellement le colonel Ali Tounsi, après quoi il a retourné l’arme contre lui se blessant gravement», a précisé le ministère dans un communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *