Algérie : le malaise social continue

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées, samedi dans une petite localité de la wilaya de Borj Bou Aririj (240 km au sud-est d’Alger), pour avoir saccagé le matériel informatique et les bureaux de la commune de Aïn Tessera, alors qu’ils réclamaient le raccordement de leur village au gaz naturel, rapporte dimanche la presse algérienne.
Les manifestants, pour la plupart des jeunes, avaient auparavant bloqué la circulation sur un axe routier important, menant au chef-lieu de la wilaya.
Le village de Ayadat n’a pas été raccordé au gaz naturel, en raison de la faiblesse de ses moyens financiers et donc de son incapacité à participer au montage financier, concernant ce projet, estime-t-on. Les personnes arrêtées vont être présentées au parquet, pour divers chefs d’inculpation, indique la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *