Algérie : le n°2 d’«Al-Qaïda au Maghreb» tué au cours d’un accrochage

Le numéro deux et «coordinateur» de l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), Samir Saïoud, alias Samir Moussaâb, a été tué jeudi après-midi au cours d’un accrochage avec l’armée algérienne, a annoncé l’agence APS, citant une source sécuritaire. L’accrochage a eu lieu dans la région de Si Mustapha, dans le département Boumerdès, à une quarantaine de km à l’est d’Alger, a-t-elle précisé.
L’identification de Samir Saïoud a été effectuée grâce aux témoignages d’anciens éléments de l’ex-GSPC repentis, selon ces sources. Ce groupe armé s’était rallié en septembre à la nébuleuse terroriste de Oussama Ben Laden et pris le nom de «Branche d’Al Qaïda au Maghreb islamique».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *