Algérie : Les violences politiques ont fait 56 morts en décembre

Le bilan des violences politiques en Algérie est brutalement passé de six en novembre à 56 en décembre, portant à 491 le nombre total de personnes tuées en 2007, selon un décompte effectué par Reuters sur la base des informations diffusées dans les médias.
Au total, 37 personnes dont 17 employés des Nations unies ont été tuées dans le double attentat suicide commis le 11 décembre à Alger.
Cette attaque a été revendiquée par la branche nord-africaine d’Al Qaïda, qui a déclaré avoir visé «les esclaves de l’Amérique et de la France». Six membres des forces de sécurité algériennes ont été tués et huit autres blessés au cours du mois dans plusieurs affrontements séparés avec des groupes rebelles, dont 13 combattants ont péri.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *