Algérie : lettre ouverte après des violences contre des femmes

Un collectif d’associations algériennes de défense des droits et libertés demande au président Abdelaziz Bouteflika «de diligenter une enquête indépendante et impartiale» après des violences commises contres des femmes à Hassi Messaoud (sud) en mars et avril. Le Collectif «prie» M. Bouteflika «de diligenter une enquête indépendante et impartiale pour faire la lumière sur toute cette violence chronique et organisée à l’encontre de femmes isolées, occupant des emplois précaires, en situation de grande vulnérabilité», dans une lettre ouverte signée par quatorze associations, publiée lundi dans la presse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *