Algérie : Un commandant et 3 autres militaires tués dans des attentats

Le commandant du secteur militaire de Jijel (359 km à l’est d’Alger) et trois autres militaires ont été tués dans des attentats, perpétrés durant le week-end (jeudi et vendredi,) en Algérie, rapporte samedi la presse locale. Nouvellement installé dans ses fonctions de commandant du secteur militaire de Jijel, en juillet dernier, Abdelkader Yamani, 47 ans, a été tué dans l’explosion d’une bombe actionnée à distance, dans la commune de Chekaf, relevant de cette wilaya, ainsi que deux autres militaires qui l’accompagnaient dont un officier de transmission. Abdelkader Yamani, connu par son expérience en matière de la lutte anti-terroriste, était à la tête d’un convoi de l’armée apportant des renforts à des militaires, ciblés quelques heures auparavant par une autre bombe actionnée à distance non loin d’un poste d’observation et qui avait fait un blessé grave.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *