Ali Ammar condamné à 3 mois de prison avec sursis

Le tribunal de première instance d’Aïn Sbaâ à Casablanca a condamné jeudi Ali Amar à trois mois de prison avec sursis et à 500 DH d’amende, dans le procès l’opposant à la ressortissante française Sophie Goldring. M. Ammar, poursuivi notamment pour vol de 20.000 DH, d’un chèque et de matériel informatique, a été également condamné à verser 40.000 DH de dommages et intérêts à la plaignante. Le tribunal a exigé de M. Ammar la restitution de l’ordinateur et du chèque et l’a condamné à supporter les frais de justice. M. Ammar avait été placé en garde à vue sur la base de cette plainte pour vol, avant de comparaître devant le tribunal en état de liberté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *