Altercations entre détenus à la prison de Oued Laou

L’administration pénitentiaire et de la réinsertion  a indiqué qu’un sit-in a été observé mardi à la prison locale de Oued Laou suite à des altercations entre certains détenus dont le prisonnier Mohammed  Tayeb El Ouazzani dit " Nini " ayant donné lieu à des actes de violence. Dans une mise au point dont la MAP a reçu copie et dont l’objet est  d’"éclairer" l’opinion publique suite aux articles de presse parus à ce sujet dans certains journaux nationaux de jeudi, la même source a précisé que l’administration locale de la prison a dû intervenir pour calmer la situation,  mais certains détenus ont choisi d’observer un sit-in en guise de protestation  contre ce qui s’est passé .
Informé, le parquet a dépêché sur le lieu des représentants qui ont réuni les données nécessaires pour l’ouverture d’une enquête à ce sujet après la levée du sit-in, a indiqué la même source qui précise que le dénommé " Nini " n’a pas pris la fuite mais se trouve bel et bien dans l’établissement  pénitentiaire.
D’après les premiers éléments de l’enquête, les causes de l’incident sont liées à des règlements de compte ayant probablement un rapport avec des  situations antérieures à la période de détention des prisonniers impliqués dans l’incident.
L’administration pénitentiaire locale tient à affirmer que " Nini" ne jouissait d’"aucun privilège" et encore moins d’un "traitement préférentiel" et que le ministère public continue ses investigations pour tirer au clair cette affaire en prenant les mesures qu’impose la loi. De même, l’administration  poursuit son enquête pour faire éclater la vérité, indique la même source  soulignant que la situation prévalant au sein de l’établissement pénitentiaire  est "normale".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *