AMO : les médecins privés rejettent la grille du ministère

Le ministre de la Santé devait trancher hier soir, lundi 27 mars, concernant la grille des tarifs des soins médicaux au titre de l’Assurance maladie obligatoire (AMO).
Contacté par ALM, Chakib Tazi, directeur de l’Agence nationale de l’assurance maladie, a indiqué que les biologistes et les chirurgiens-dentistes ont accepté cette grille alors que les médecins du secteur privé ainsi que les cliniques ont refusé d’appliquer ces tarifs, à savoir 80 DH pour une consultation chez un généraliste et 150 DH chez un spécialiste. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *