Amr Moussa évoque à nouveau la possibilité d’avancer le sommet arabe

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a évoqué dimanche, à nouveau, la possibilité d’avancer le sommet arabe ordinaire prévu en mars à Bahrein, en raison de la crise irakienne. « Le sommet doit se tenir en mars mais tout est possible », a déclaré M. Moussa aux journalistes à son arrivée par la route au poste frontalier libanais de Masnaa, venant de Syrie. Samedi, M. Moussa avait parlé de cette possibilité après un entretien à Damas avec le ministre syrien des Affaires étrangères Farouk al-Chareh. Les dirigeants arabes ont décidé, en 2000, de tenir des sommets annuels, le dernier ayant eu lieu en mars à Beyrouth et deprochain est prévu, à Bahrein, en mars prochain. En cas de consensus, un sommet extraordinaire peut être convoqué. M. Moussa, qui devait rencontrer en fin d’après-midi le président libanais, Emile Lahoud, et le ministre des Affaires étrangères, Mohmmad Hammoud, a indiqué que ses entretiens porteraient sur le sommet arabe et l’Irak.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *