Annan dément les allégations de la presse algérienne

L’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, n’a pas acheté «un palais à Tanger» comme l’a annoncé la presse algérienne ces derniers jours. l’ex-responsable onusien qui se trouvait dernièrement à Asilah où il a participé aux travaux d’une rencontre internationale a fait l’objet d’une campagne de dénigrement de la part de la presse algérienne l’accusant d’avoir une villa somptueuse au bord de la mer dans la capitale du détroit dont la valeur serait estimée à plusieurs millions de dollars. La presse algéroise est allée jusqu’à accuser l’ex-diplomate d’avoir reçu cette résidence en guise de récompense de la part des autorités marocaines. Une source autorisée proche de l’ancien secrétaire général a démenti ces allégations précisant que M. Annan se trouvait au Maroc en tant qu’invité du Festival annuel d’Asilah.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *