Aouita et Nawal mis aux oubliettes

Ils étaient tous là, ou presque, à assister à la cérémonie organisée par le comité provisoire de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, samedi dernier au théâtre Mohammed V, en hommage aux meilleurs athlètes, entraîneurs et clubs. Mais ni Aouita, ni Nawal El Moutawakkil n’ont pris part à cette fête, la première du genre. Selon une source bien informée, pour Aouita les choses sont claires, à savoir qu’il a toujours été en conflit avec les dirigeants de la FRMA, mais l’on se demande quelles sont les raisons qui ont poussé la première femme arabe et africaine à remporter une médaille d’or olympique à bouder cette fête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *