Appel à la fusion des deux instituts de formation

Réuni récemment à Rabat sous la présidence du ministre chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, représentant le Premier ministre, le Conseil d’administration de l’Institut supérieur de l’administration appelle à accélérer la fusion avec l’ENA. Le C.A a «souligné la nécessité d’accélérer la réalisation du projet de fusion ISA-ENA, d’activer le travail de la commission de coordination entre les deux institutions, et d’assurer une meilleure motivation des cadres fonctionnaires de haut niveau pour intégrer l’ISA», indique lundi un communiqué de la Primature. Dans son allocution d’ouverture, le président du Conseil d’administration a salué l’évolution spécifique qu’a connue l’Institut, ces dernières années, en matière de formation des hauts cadres des administrations et des établissements publics, le qualifiant de pépinière permettant de fournir l’administration en compétences de haut niveau, précise la même source. Il s’est également félicité de l’ensemble des efforts déployés en vue d’atteindre les objectifs escomptés, mettant l’accent sur l’attention particulière qu’accorde le gouvernement à doter l’Institut des moyens nécessaires pour le développement de ses activités, à travers l’accompagnement de la modernisation de l’administration et des chantiers de réformes entrepris par l’Etat dans différents domaines. Pour sa part, le directeur de l’Institut, Khalid Naciri a présenté le rapport d’activités de l’Institut durant les trois derniers exercices (2006-2007-2008), insistant sur le fait que les activités de l’ISA ont connu ces dernières années une très forte croissance. Les activités de formation continue, à l’intention des cadres des administrations et des établissements publics, connaissent également une très forte augmentation a-t-il souligné ajoutant que les relations de coopération au niveau national et international se développent à travers plusieurs conventions et contrats. M. Naciri s’est également félicité de la place que s’est forgée l’institut, dans la formation des hauts cadres de l’Etat, tant au niveau national qu’international, ajoute la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *